• 06 03 53 80 42
  • info@hypnoseparis-sesentirmieux.com

Arrêter de fumer grâce à l’hypnose

Arrêter de fumer (et devenir un non-fumeur heureux)

arrêter de fumer grâce à l'hypnose

Vous avez décidé de prendre rendez-vous pour arrêter de fumer. Bravo. Le paquet de cigarettes qui va passer à dix euros, et puis quoi encore ? Le calcul est vite fait (quoique).

Je résume souvent cette démarche par une phrase qui résume tout, finalement : « Avez-vous plus à perdre en essayant qu’en n’essayant pas ? »

Mais je sais par expérience que vous avez sûrement déjà essayé d’arrêter, il n’existe pas de fumeur qui soit heureux de fumer au fond. On fume pour combler un vide, par peur de l’ennui, pour la gestuelle, pour se relaxer, s’accorder un moment de répit, pour se donner du courage, et tant d’autres raisons qui font que l’on ne parvient pas à décrocher. La dépendance s’est installée depuis si longtemps…

L’hypnose est souvent le dernier recours envisagé par les fumeurs. Soit par crainte, soit par scepticisme, soit par la peur d’une rechute. Mais un jour, vous vous sentez prêt à prendre rendez-vous, juste pour essayer. Et vous avez déjà fait le plus difficile, accepter d’essayer.

Il est utile parfois de rappeler les idées recues sur le tabagisme http://www.lepoint.fr/sante/dix-nouvelles-idees-recues-sur-le-tabagisme-27-08-2016-2064089_40.php

L’hypnose est très efficace pour arrêter de fumer. Elle accroît considérablement la volonté qui est à la base de la réussite, mais elle va également agir en vue de :

  • Stopper la dépendance
  • Désancrer les gestes, activités et états émotionnels qui vous faisaient fumer
  • Diminuer la sensation de manque
  • Diminuer le stress et l’irritabilité
  • Eviter toute compensation notamment alimentaire
  • Diminuer les effets physiologiques du sevrage tabagique

FAUT-IL AVOIR UNE TRÈS FORTE VOLONTÉ POUR ARRÊTER DE FUMER ?

Il n’est pas nécessaire de penser avoir une très forte volonté pour consulter, mais il faut avoir une très forte envie d’arrêter de fumer. Cette envie doit venir de vous, et pas d’une pression mise par l’entourage. La motivation est importante et c’est bien souvent quand la balance entre freins et motivation penche du côté de cette dernière que la décision est prise. A ce moment-là, il est utile de se faire accompagner pour renforcer sa volonté, ce que permet de faire l’hypnose.

À quoi vous attendre après la séance d’hypnose pour arrêter de fumer ?

Voici à quoi vous pouvez vous attendre après avoir fait la séance d’hypnose pour arrêter de fumer.

Cela peut se passer de trois façons possibles après la première séance.

1) Vous ne pensez plus jamais à la cigarette

La première façon : vous faites la séance, ça se passe très bien, vous arrêtez de fumer et vous ne pensez plus jamais à la cigarette.

C’est vraiment comme si vous n’aviez jamais fumé de votre vie. On dirait presque qu’il y a eu comme un coup de « baguette magique ». Rappelez-vous néanmoins que pour que ça marche de cette façon, vous devez être motivé et avoir envie d’arrêter de fumer. Je ne peux pas vous garantir que c’est la façon dont cela va se passer pour vous, mais c’est une vraie possibilité.

2) Il y a une pensée de temps en temps, puis cela s’estompe

La deuxième façon : vous faites la séance, ça se passe très bien, vous arrêtez de fumer et après la séance de temps en temps vous avez une petite pensée, un flash qui vous traverse l’esprit : « Tiens, une cigarette… »

Cette pensée vient puis elle disparaît d’elle-même comme elle est apparue et ce phénomène s’estompe tranquillement au cours du temps.

3) Vous avez un ultime effort à faire, puis cela devient facile

La troisième façon : vous faites la séance, ça se passe très bien, vous arrêtez de fumer, et vous avez besoin d’une période d’adaptation, de transition pendant laquelle vous devez faire l’ultime effort avant que cela ne devienne facile.

Par exemple, vous pouvez encore avoir envie d’une cigarette avec une tasse de café et vous avez alors ce dialogue intérieur :

« Une cigarette ? Oui… Non ! Oui… Non ! Oui… Non ! » Là vous appliquez votre volonté et vous finissez par : « Non, j’ai arrêté de fumer ! »

Puis vous faites quelque chose pour vous distraire l’esprit quelques minutes.

Par exemple, vous respirez 3 fois profondément en utilisant la technique de respiration profonde que vous avez réapprise.

Attention, même si ça peut être encore une période difficile, il s’agit d’une période de transition et d’adaptation temporaire.

Le temps que les nouvelles habitudes se mettent en place aussi bien au niveau des comportements qu’au niveau de votre Inconscient.

Quand cette éventuelle période d’adaptation prend fin, vous êtes devenu un non-fumeur tranquille et heureux, car votre conflit intérieur a été résolu. Tout simplement, vous envisagez de quitter la cigarette, sans regret, sans manque.

Vous voici devenu un non-fumeur heureux ! Félicitations.

 

 

 

Motivation à arrêter de fumer